Laboratoire géomagnétique

Le laboratoire géomagnétique de RNCAN

Le Laboratoire géomagnétique de Ressources naturelles Canada (RNCan) qui a ouvert ses portes en 1968, administre le Service de surveillance géomagnétique et le project des risques géomagnétiques du Gouvernement du Canada. Il offre également un soutien d'ingénierie et un soutien technique aux programmes de RNCan, notamment les programmes Surveillance des séismes et Géophysique de la croûte et Géophysique marine.

Le personnel du laboratoire exploite le réseau des observatoires magnétiques canadiens, notamment l'ingénierie, le soutien technique, le traitement et la diffusion des données. Le laboratoire est l'autorité nationale responsable des données sur la déclinaison magnétique au Canada. Le Service canadien de météo spatiale est exploité par le laboratoire et fournit des prévisions courantes et des rapports sur l'activité géomagnétique et les autres paramètres de météo spatiale. Des recherches sont effectuées souvent en collaboration avec des partenaires de l'industrie ou des universités sur les nombreux risques que les phénomènes géomagnétiques et météo spatiale font courir aux systèmes technologiques. Ces recherches portent, entre autres, sur la modélisation de courants induits par les phénomènes géomagnétiques dans les réseaux électriques, l'incidence des courants telluriques sur la protection cathodique des pipelines, l'incidence des particules de haute énergie sur les satellites, l'induction dans les câbles sous-marins, les effets des perturbations ionosphériques et géomagnétiques sur le GPS et les techniques d'exploration géophysique.

enclos du laboratoire

Le laboratoire géomagnétique comprend un immeuble principal à laboratoires et un enclos de 30 hectares dans lequel sont répartis 16 petits bâtiments construits avec des matériaux amagnétiques. Onze bâtiments servent à faire des essais et des étalonnages. Les cinq autres bâtiments abritent l'Observatoire magnétique d'Ottawa dans lequel l'intensité et la direction du champ magnétique de la Terre sont enregistrées en continue. L'Observatoire a été fondé en 1968 dans une région protégée où les instruments sensibles échappent au bruit magnétique de la ville. Il remplace l'Observatoire magnétique d'Agincourt (Toronto), fondé en 1839, qu'il a fallu fermer en raison de l'emprise de la ville.

Services d'étalonnage

Le Laboratoire géomagnétique est équipé d'instruments servant à l'étalonnage de compas magnétiques professionnels et militaires et à l'étalonnage de magnétomètres servant à mesurer l'intensité du champ magnétique, comme le champ magnétique de la Terre et les champs magnétiques de moindre importance. Le laboratoire est doté de systèmes de bobines pour annuler le champ magnétique et pour la mise en application des champs réglables mesurés par rapport aux normes de l'US Bureau of Standards.

Le personnel du laboratoire peut également effectuer des études d'étalonnage de sites spécialisés dans tout le Canada. Ces études comprennent l'homologation des bases d'étalonnage des compas d'aéronef, la sélection de sites appropriés pour comparer les instruments magnétiques secondaires par rapport aux normes établies, l'alignement des pistes d'atterrissage et la détermination des paramètres du champ magnétique sur les sites de forage dirigé.